Fabrication

Création des matières premières Création de l’environnement Création de systèmes
  • (1) La farine de konjak et l'hydroxyde de calcium sont ajoutés dans de l'eau fraîche, puis on les mélange bien.

    Les ingrédients sont bien mélangés pour qu'ils forment une pâte lisse sans grumeaux de farine ou bulles d'air. Une étape très importante pour faire un produit de haute qualité.

  • (2) On verse de la pâte dans les moules.

    Il ne faut surtout pas mettre de l'air ni de l'écume dans les moules, on y verse soigneusement de la pâte. En plus, cette pâte liquide se solidifie immédiatement, il faut finir cette étape avec rapidité.

  • (3) Les pâtes de konjac sont rangées dans le bac, jusqu'à ce qu'elles se solidifient.

    En laissant reposer ces gelées pâteuses dans le bac, elles se solidifient lentement. Il faut du temps pour avoir un konjac moelleux et solide. Cette procédure est très importante car elle donne une texture d'éponge au produit fini.

  • (4) On les laisse mijoter pendant quelques heures pour qu'elles se solidifient complètement.

    Cette phrase est un peu téchnique, la solidification menée par la cuisson transforme son pH alcalin et le konjac devient comestible. On éteint le feu de cuisson quand il est bien cuit.

  • (5) Les konjacs sont prêts.

    Les konjacs sont prêts, mais comme ils sont encore très chauds, on les laissent refroidir dans de l'eau froide. Au fait, le konjac chaud tout frais n'est pas bon, il est plus savoureux après être refroidi.

  • (6) Ensuite, on les lyophilise. Cette étape est notre secret, malheureusement nous ne pouvons pas vous la montrer en photo.

    Les principes des mécanismes sont :

    1. (1) A l’aide de la surgélation, les fibres de konjac et l'eau qui est transformée en glace se séparent parfaitement.
    2. (2) On décongèle le konjac. La partie en glace fond et reste vide.
    3. (3) Après la décongélation, les fibres de konjac qui restent deviennent une éponge.

    Pour cette étape nous avons un réfrigérateur spécial qui permet de congeler et de décongeler les produits à plusieurs reprises.

  • (7) On les fait sécher dans un endroit sec.

    Les éponges décongelées sont ensuite stérilisées à l'eau bouillante et essorées délicatement. Puis, on les met dans une salle de séchage. Il faut du temps jusqu'à ce que l'interieur du produit sèche complètement.

  • (8) L'emballage du produit, il est prêt pour la commercialisation.

    Les points ci-dessous sont bien côntrolés avant l'emballage :

    1. (1)Pas abîmé, pas d'objets étrangers dans le produit.
    2. (2) Pas de détérioration, ni de changement de couleur du produit.
    3. (3) Taille et poids
    4. (4) La valeur pH et TU, etc.
    5. (5) Après tous ces côntroles, on commence à emballer les produits.
  • Il suffit de plonger l'éponge dans de l'eau chaude pour qu'elle retrouve son moelleux naturel.

    La première impression est celle d'une pierre ponce blanche.

    Cependant, une fois trempée dans de l'eau chaude (environ 40 degrés) et serrée doucement plusieurs fois, elle devient à peu près deux fois plus grande. Voilà l'eponge qui est prête à nettoyer votre visage tout en douceur.

Notre usine de fabrication des éponges konjac se situe dans la nature, entourée de forêts. Juste en face du bâtiment, nous pouvons admirer des lampyres en été.